Meet our international experts in:

Le Web 2.0 pour se faire recruter

Durée de lecture de cet article : 5 min

Depuis quelques années, les réseaux sociaux se sont imposés sur Internet et bouleversent les codes du recrutementEn effet, la frontière entre les réseaux à orientation personnelle et ceux à orientation professionnelle devient floue. Ainsi, ces réseaux désormais mixtes offrent aux entreprises un bon moyen de développer leur marque employeur et surtout de recruter. Alors devant autant d’effervescence, le marché des réseaux sociaux brouille les pistes en multipliant les canaux de communication RH.

En tant que candidat, quels sont aujourd’hui les réseaux à privilégier pour vous montrer sous votre meilleur « profil professionnel » ?

Facebook, LinkedIn, Viadeo, Twitter sont les outils principaux que tout le monde connaît ou presque ! Ces derniers temps, de nombreuses applications ont vu le jour pour permettre aux entreprises de recruter directement sur Facebook : BranchOut, BeKnown (développé par Monster), Work for Us, Oh my Job ! et MyLobLinx, etc. Dans tous les cas, la vocation de ces outils est claire : permettre aux candidats et aux recruteurs de se rencontrer. Mais finalement quelque différence avec les sites d’offre d’emploi « classiques » ?

Les réseaux sociaux permettent aux entreprises de repérer des profils parfois différents, c’est-à-dire qui peuvent ne pas être en recherche active et qui donc n’ont pas mis leur CV sur une CVthèque ou qui ne répondent pas aux annonces classiques. Cependant l’approche est surtout différente, l’entreprise doit attirer et séduire des candidats et collaborateurs potentiels, il s’agit bien de gérer non plus une communauté de consommateurs mais une communauté de potentiels salariés.

C’est dans cette optique que s’inscrit par exemple le fameux « Palmarès Employeurs » réalisé par le site REGIONSJOB pour la troisième année consécutive. De mars à mai 2012, candidats et salariés des 8 grandes régions de France évaluent les entreprises de leur région sur la base de critères liés à la thématique RH : carrière, image employeur, diversité, management. A l’issue de cette enquête, les prix « Employeur 2012 » seront remis aux entreprises qui concilient le mieux développement économique, politique RH et respect de valeurs sociales et environnementales. Cette nouvelle édition du Palmarès Employeurs est ouverte à toutes les entreprises, d’envergure nationale ou régionale, de tous secteurs d’activité quel que soit le nombre de salariés.

Comment valoriser alors son profil d’expert pour se faire repérer par l’entreprise de vos rêves ?

Comme dans toute approche marketing, il s’agit de définir très clairement en amont quels sont les objectifs de votre démarche ? Car finalement, se rendre visible sur la toile afin de décrocher une opportunité d’emploi, c’est faire ce que les Américains appellent du « Personnal Branding » ou comment se mettre en avant en communiquant sur son profil d’expert comme le ferait une entreprise pour faire connaître et valoriser une marque.

Avant de se lancer, il convient de se poser les bonnes questions :

  • Quel est votre objectif ? Êtes-vous en veille ou en recherche active ?
  • Quel est votre message clé ? Qui êtes-vous ? Quel est votre domaine d’expertise ?
  • Quelle est votre cible ? Métiers, secteurs d’activité, interlocuteurs, zones géographiques, etc.

Vos réponses vous permettront alors de faire les bons choix en matière de moyens et d’actions à mettre en œuvre.

 


 

2 commentaires
  • Liuzzo

    4 avril 2012 à 6 h 49 min Répondre

    Bonjour
    J aimerai dynamiser mon CV pour me faire recruter Ingenieur Arts et Métiers Responsable projets Ingénierie Énergie renouvelable a l’International

    • apostrof

      4 avril 2012 à 7 h 41 min Répondre

      Bonjour, le CV est une carte de visite dans le cadre de votre recherche d’opportunité. Attention aussi bien à la forme qu’au fond. Si vous postulez à l’international, adaptez le format et le contenu à ce qui est attendu par le recruteur local. Un double objectif : valoriser votre formation ainsi que vos expériences ET faciliter la compréhension du recruteur qui traite votre CV.

Laisser un commentaire