Meet our international experts in:

Dirigeants, rebondir après une liquidation d’entreprise

Durée de lecture de cet article : 4 min

Le chef d’entreprise en activité est le premier salarié de son entreprise. Comme tout salarié, celui-ci prend rarement du recul par rapport à sa carrière professionnelle, qui est souvent indissociable de la vie de sa société. Ainsi, en cas de liquidation, le dirigeant doit se reconstruire professionnellement mais également personnellement. En effet, devenir chef d’entreprise est bien plus qu’un statut, il s’agit d’une identité. 

L’une des premières étapes suite à une liquidation consiste, pour son ancien dirigeant, à prendre le temps de faire le point sur son parcours et ses aspirations. Pour cela, il existe plusieurs méthodes, de l’outplacement individuel destiné aux cadres et dirigeants à l’accompagnement sur mesure par un consultant jouant le rôle de coach.

Dans ces démarches, le process compte autant que le résultat : il s’agit de faire un diagnostic précis sur son parcours global, ses compétences, sans oublier ses motivations. L’objectif de cette première étape est de sonder ses acquis pour laisser apparaître ses aspirations. Il est souvent plus facile de réaliser cette opération avec une personne extérieure de confiance (par définition neutre) pour bénéficier d’un regard objectif et d’un environnement bienveillant. Non accompagné, la prise de recul est plus délicate.

Après l’élaboration d’un diagnostic précis, il s’agit de s’appuyer sur ses points forts pour faire émerger des pistes professionnelles : fonctions, métiers, secteurs d’activités, etc. Dès lors, la recherche d’opportunités peut démarrer. Pour cela, il faut mettre en place une vraie démarche de « prospection commerciale » en déployant tous les outils d’un plan d’action commercial.

Bien souvent, il est plus aisé de commencer par faire le tour de ses contacts proches afin de prendre de l’assurance dans la manière de présenter son histoire et d’expliquer l’objet de sa recherche. N’oubliez pas également d’informer clairement vos contacts liés à vos anciennes fonctions de la fin d’activité de votre structure, de votre démarche de bilan et de votre nouveau positionnement sur le marché du travail.

Au départ, n’hésitez pas à reprendre une activité professionnelle même si celle-ci ne correspond pas exactement à votre projet, cela peut vous permettre de remettre le pied à l’étrier en découvrant un autre domaine d’activité, mais également de subvenir à vos besoins financiers.

Enfin, vous pouvez, à ce moment-là, envisager de réaliser une formation qui vous permettra d’élargir votre vision de l’entreprise. En effet, les mécanismes et règles guidant les structures sont la plupart du temps propres à la vision de l’entrepreneur. Ces formations sont de plus en plus adaptées à une activité professionnelle intense, grâce à des programmes sur mesure et des rythmes d’alternance.

Tout au long de ce parcours, appuyez-vous sur des professionnels experts.

 


 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire