Meet our international experts in:

 

Somnolence au travail, quelles solutions ?

Un français sur cinq admet somnoler tous les jours sur son lieu de travail: ce qui induit mécaniquement une baisse de productivité, des erreurs parfois graves et des accidents du travail fréquents.

De plus, le constat général sur notre sommeil fait froid dans le dos. En effet, nous avons perdu 90 minutes de sommeil par nuit (en moyenne) en 100 ans2 : transports, fatigue visuelle, sollicitation permanente de l’attention, situation économique, excitants en sont les principaux responsables.

Or le sommeil et la santé sont intimement liés, aussi bien sur le plan psychologique que sur le plan physique : régulation du système hormonal, défenses immunitaires, moral, énergie, dynamisme, équilibre de l’humeur. Ainsi, les conséquences de cette carence en sommeil sont multiples et nombreuses : somnolence sur le lieu de travail, accidents du travail, absentéisme (RPS, dépressions, burn-out), accidents de la route.

Alors pourquoi s’arrêter à ce triste constat ? Quelles solutions pour remédier à cette problématique ? Comment l’entreprise peut-elle mener des actions de prévention auprès de ses collaborateurs ?

En premier lieu, il s’agit de sensibiliser l’ensemble des parties concernées : direction, managers et salariés. Ensuite, l’entreprise peut offrir la possibilité pratique et concrète de compenser cette carence de sommeil à l’aide d’outils institutionnalisés et encadrés. Il est essentiel de mettre à la disposition des salariés et des collaborateurs (sur le lieu de travail, en déplacement, chez eux) des solutions légères, pratiques, et faciles à mettre en place.

Cela signifie aussi qu’il ne suffit pas d’installer un simple espace de repos qui sera, au bout de 3 ou 6 mois, faiblement utilisé, voire inutilisé. La démarche doit être initiée, de manière à remporter l’adhésion des utilisateurs et permettre une véritable valorisation à long terme des dispositifs.

L’accompagnement au changement et la formation sont primordiaux. En adaptant les temps de vie et en facilitant la pause régénératrice dans le milieu professionnel, c’est la santé de l’entreprise et des hommes qui la constituent qui s’améliore. En effet, une étude montre qu’une pause régénératrice permet d’augmenter la vigilance de 54 % et la performance de 34 % en moyenne3.

Ainsi, SOMEO accompagne les entreprises sous forme de conseil et de formations sur les problématiques liées à la somnolence en milieu professionnel en proposant des solutions pratiques et institutionnalisées. L’originalité de SOMEO s’appuie sur le développement de solutions sonores innovantes qui facilitent la pause régénératrice ou la micro-sieste au sein de l’entreprise.

Le 22 mars dernier avait lieu la 13e journée du sommeil afin de sensibiliser les Français à l’importance de l’environnement pour un sommeil de qualité. Celui-ci est perturbé par 3 nuisances environnementales 4 : le bruit, la lumière nocturne et les excès de température. A l’occasion de cette journée de santé publique des centres du sommeil et des structures spécialisées ont ouvert leurs portes pour accueillir certaines associations de malades et des professionnels de santé afin d’informer et de sensibiliser le grand public.
___________________________________________________________

1 Issus de Enquête INSV réalisée par MGEN en 2011.

2 D’après le docteur JPG Giordanella de la CPAM en 2007.

3 Issus de l’enquête sur des pilotes réalisée en 1995 par la NASA.

4 Information provenant du site de l’INSV.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire