Meet our international experts in:

Dans les coulisses d’un Assessment Center … chez APOSTROF

Acteur majeur de la chasse de têtes sur la région Lyonnaise, l’équipe d’APOSTROF nous a ouvert ses portes le temps d’une journée d’Assessment Center …

L’étage des bureaux lyonnais s’éveille vers 8h30. Logée au cœur du quartier chic des Brotteaux dans le 6ème arrondissement, APOSTROF est une des rares sociétés qui pratique l’évaluation comportementale grâce à la simulation et la mise en situation professionnelle.

Certains vantent les mérites du Serious game. Il est vrai que les deux approches ont une base commune : elles sont toutes les deux issues de l’armée américaine. La suite diffère fortement par contre : l’Assessment Center est une démarche d’évaluation, le Serious Game est un outil d’entraînement et d’(in)formations, avec des ressorts ludiques et des technologies issus du jeu vidéo. D’autres se familiarisent avec la MRS (méthode de recrutement par simulation), bien moins complète mais également inspirée des fondamentaux de l’Assessment Center.

Alors l’Assessment Center, cela se passe comment chez APOSTROF !? Au dernier étage du bâtiment, des bureaux design et lumineux accueillent le candidat, un peu stressé en cette fraîche matinée… Déjà sur le pont, une partie de l’équipe met à l’aise le candidat, pendant que l’autre prépare les différents rôles à jouer. La journée débute par un échange simple avec un consultant, l’objectif est fondamental : il s’agit avant tout de clarifier les préjugés sur cet exercice délicat afin de permettre au candidat d’être dans un état d’esprit serein et constructif pour travailler. Le candidat a toutes les cartes en main : à chaque étape, le consultant explique les consignes, puis réalise un premier débriefing à chaud pour organiser un retour d’informations primordiales pour les deux parties.

Ainsi, en une journée, plusieurs exercices et débriefing s’enchaînent naturellement, entrecoupés de pauses café conviviales et d’une pause déjeuner. Et surprise, pour démarrer, le candidat ne s’installe pas devant l’un des nombreux appareils informatiques stupéfiant de finesse qui prônent pourtant sur chaque bureau. A chaque étape, des consultants rejoignent l’équipe, ils participent aux exercices tout au long de la journée, mais à leur manière. Et oui, la voilà la particularité de l’Assessment Center tel qu’il est pratiqué chez APOSTROF : l’observation est effectuée par l’œil humain et la mise en situation n’est pas programmée comme dans un jeu en ligne. Au contraire, l’équipe de consultants d’Apostrof a beau donner la réplique au candidat, l’exercice n’est pas figé et les rôles de chacun s’adaptent en interaction des comportements et des positions prises par le candidat. Une véritable dynamique de jeu se créée et le groupe ne fait plus qu’un. On reconnaît à s’y méprendre son propre vécu professionnel ! Le jeu s’achève pour laisser place à un dernier entretien permettant un débriefing du côté candidat et une restitution du côté consultant.

La journée a été riche en émotions … professionnelles ! L’analyse comportementale est parfois si juste qu’elle fait sourire, de ce genre de sourire un peu gêné que l’on adopte lorsque l’on parle de nous et que l’on se reconnaît bien. Le consultant met en avant les aptitudes qui font gagner des points en tant que Manager, il reprend également les comportements qui peuvent provoquer des effets secondaires contre productifs. Le feedback de fin de journée est particulièrement riche même si la fatigue se fait ressentir et que la libération approche. Une journée comme cela compte pour deux ou trois ! Quelle expérience incroyable, délicate certes mais si proche d’une réalité professionnelle universelle !

Lancée en 2009 alors que les assessment center en France est encore si peu pratiqué sur le territoire national, six ans plus tard APOSTROF s’impose comme une autre référence du secteur en France avec deux implantations qui couvrent tous les besoins : Lyon, siège historique de l’entreprise, Paris où la demande de cartographier les compétences internes ou de repérer les talents dans les grands groupes comme dans les petites entreprises se fait de plus en plus dense.

Au départ, APOSTROF c’est l’aboutissement d’un parcours professionnel riche. Après de nombreuses expériences à l’étranger et en France, Virginie GRAZIANI crée seule l’entreprise. Spécialement entrainée à l’analyse comportementale puis formée par Axel BOUCHER* aux techniques du décodage de la gestuelle, Virginie a eu à cœur de développer une approche individuelle et humaine de l’Assessment Center. « La force de l’Assessment est la prise de conscience que permet cette démarche : avec des exercices de mise en situations, nous partageons immédiatement et de manière intense un vécu professionnel avec le candidat ou collaborateur. Ainsi, l’effet miroir est important, l’évalué participe pleinement à ce qui se joue pendant cette journée. Il réalise rapidement quels sont les comportements qu’il adopte et qui ne fonctionnent pas. Cela permet également pour certains collaborateurs d’avoir un feedback poussé sur leurs pratiques relationnelles, commerciales, managériales ou autres … que parfois le quotidien de l’entreprise ne permet pas d’observer ou de restituer. »

* Ligne de force.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire