Meet our international experts in:

 

Soyez proactif pour votre carrière !

Vous avez identifié vos différentes phases de carrière et vous souhaitez prendre les choses en main ?

Faire le point sur son parcours est relativement facile. Il vous suffit de quelques outils et d’une bonne méthodologie pour actionner les bons leviers et savoir vous positionner rapidement :

  • Faire le point sur sa personnalité, ses motivations, ses aspirations : un autodiagnostic suffit. A la portée de tous, il faut néanmoins décider d’y consacrer du temps, en contrepartie il s’agit d’un investissement sur vous-même.
  • Diagnostiquer ses compétences, savoir-faire et savoir-être. Il est essentiel, à ce moment-là, de s’appuyer sur votre entourage, des personnes de confiance qui vous connaissent bien et/ou avec lesquelles vous avez déjà travaillé.

Généralement la synthèse des éléments travaillés ci-dessus permet de faire ressortir le ou les fils conducteurs de votre carrière pour ensuite être capable de les affiner jusqu’à la définition de cibles potentielles : secteur(s) d’activité, branche(s) de métier, entreprise(s), interlocuteur(s) potentiel(s), etc.

La dernière phase consiste à affûter vos outils en fonction du degré d’actions que vous envisagez de déclencher :

  • simple veille sur le marché de l’emploi pour être certain de ne pas passer à côté d’une opportunité d’emploi qui ne sera pas près de se représenter avant quelques mois/années,
  • écoute active et/ou recherche ponctuelle, ce qui sous-entend un minimum de temps investi par semaine sur votre recherche d’emploi ou au moins sur la construction de votre projet professionnel (réponses à des annonces, construction d’un réseau de connaissances dans un secteur donné, etc.),
  • recherche active, à manier alors avec précaution si vous êtes en poste puisque vous souhaitez que votre démarche reste confidentielle (CV où le nom de votre employeur actuel n’est pas mentionné notamment, etc.).

Le plus difficile est souvent de se mettre en veille ou en recherche active quand on est en poste. En effet, la plupart de temps, le collaborateur se demande comment il peut gérer sa présence sur le Web (réseaux sociaux, CVthèques, etc.) alors que les Ressources Humaines de son employeur actuel ont accès à ces mêmes outils pour recruter. Il s’agit donc de manier sa visibilité avec précaution.

Néanmoins, la réalité va dans le sens de la visibilité des cadres, plus particulièrement sur les réseaux sociaux professionnels. En effet, selon une étude réalisée par l’APEC, 53 % des cadres sont inscrits sur au moins un réseau social professionnel. Viadeo est en tête, suivi de près par LinkedIn.

Ce qui dénote bien un désir de mobilité puisque les cadres inscrits sur les réseaux sociaux professionnels le sont avant tout pour entretenir des contacts professionnels existants : les réseaux offrent une occasion de nouer de nouveaux contacts ainsi que de publier son CV.

Vous voulez en savoir plus ? Venez tester la clarté & la pertinence de votre CV lors de notre prochain atelier « Votre CV est-il accrocheur pour un recruteur ? », animé par notre experte Virginie Graziani, ce mardi 24 mai à 18h30 à l’EM LYON. 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire