Meet our international experts in:

 

Ce que votre corps dit de vous pendant un entretien d’embauche

Durée de lecture de cet article : 5 min

L’individu ne communique pas seulement avec le langage. Notre corps et notre visage expriment, eux aussi, des éléments tout aussi importants. La posture, la gestuelle, les expressions du visage, les tics, la distance, les vêtements même, sont significatifs. Prêter attention aux positions du corps et aux mimiques de son interlocuteur peut permettre de mieux le comprendre, de lire en lui sans qu’il parle, voire de connaître la vérité alors qu’il essaie de nous mentir. Réussir à percevoir cela chez l’autre nous aide à adapter le message que nous souhaitons également transmettre.

L’entretien d’embauche est, par excellence, un moment où vos gestes sont scrutés par votre futur employeur. D’autant plus que le stress et la pression augmentent d’une manière générale la présence ou l’amplitude des marqueurs. De votre entrée dans le bureau du recruteur, à votre position sur la chaise en passant par la conventionnelle poignée de main, ce sont autant de mouvements et de gestes que vous exécutez d’une certaine manière.

Prenez, par exemple, le fait d' »être assis sur une chaise » : cette position, à priori simple, implique en réalité une multitude de positions (bras croisés, main sur une cuisse, jambes croisées, buste en avant, pieds qui se balancent, etc.), qui révèlent un peu de votre personnalité ou de votre état d’esprit du moment.

Ces attitudes sont toutes susceptibles de modifier la façon dont vous perçoit votre interlocuteur, que ce soit conscient ou non. Les professionnels du recrutement sont en général au fait de ces postures. Ainsi, ils savent vous lire, indépendamment de ce que vous exprimez verbalement. Néanmoins, la plupart du temps, les recruteurs ont l’habitude de sentir les choses sans avoir recours à la Synergologie (la discipline qui étudie ces phénomènes).

Alors difficile de mentir lors d’un entretien ?

Qui n’a jamais enjolivé son parcours professionnel afin de décrocher l’opportunité de ses rêves ? Pour celui ou celle qui veut faire preuve d’influence, la maîtrise du langage du corps (expression englobant tout ce qui n’est pas verbal) est un outil formidable. D’abord, parce qu’elle permet de voir si notre interlocuteur est réceptif ou non, s’il nous fait confiance, s’il doute, s’il ment …

Il s’agit ainsi d’adapter son discours pour faire passer le bon message. Il est également important d’avoir conscience des messages véhiculés (presque à notre insu) ! En effet, à moins d’être bien entraîné, comme c’est le cas des grands joueurs de pokers par exemple, notre corps réagit et s’exprime. On ne peut alors mentir sans être trahi par son corps. Plusieurs signes peuvent être repérés : la dilatation des pupilles, les axes de tête rotatifs, le rythme de la respiration, les clignements dissymétriques des paupières, etc. Mais d’un fait exagéré à une prise de risque non mesurée, toutes vos attitudes peuvent trahir une forme de nervosité ou un certain malaise, sans aller jusqu’à l’escroquerie pure et dure.

Ainsi, votre corps traduit toujours le conflit qui existe entre ce que vous dites et ce que vous pensez, même si c’est de manière imperceptible. Faites attention à ce que vos gestes disent de vous. Votre corps peut vous trahir, que ce soit au niveau des yeux, de votre respiration, de votre sourire, des mouvements de vos membres ou de vos attitudes.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire