Meet our international experts in:

La rémunération des cadres à travers 43 fonctions

Durée de lecture de cet article : 3 min

Comme chaque année, l’APEC actualise son étude concernant le salaire des cadres. Profil, dimension du poste, caractéristiques de l’entreprise … Autant de données indispensables pour évaluer la rémunération des cadres en poste et celle proposée lors d’un recrutement.

Les résultats de l’étude

L’étude nous indique que le salaire annuel brut médian des cadres en poste (salaire fixe + part variable) en 2016 est de 48 K€. C’est à dire que la moitié des cadres perçoit un salaire inférieur à ce montant et l’autre moitié un salaire supérieur. De plus, les salaires sont très disparates, ce qui s’expliquent par la diversité des cadres en France. 80% d’entre eux ont une fourchette de salaire comprise entre 34 et 83 K€. Concernant le salaire moyen, il est de 55 K€ en 2016.

Au niveau des avantages proposés aux cadres, c’est la mutuelle d’entreprise qui arrive en première place (95% des salariés adhèrent à la mutuelle de leur entreprise). Pour rappel, tout employeur du secteur privé se doit de proposer une complémentaire santé collective à ses employés depuis le 1er Janvier 2016. En seconde place arrivent les tickets restaurants (63%), puis le système de prévoyance (57%) et enfin, le financement d’une partie du coût des déplacements (39%) ou encore l’usage privé d’un téléphone portable (37%).

Plusieurs critères influencent le salaire d’un cadre, le principal étant l’âge. En effet, le niveau de rémunération s’élève de manière régulière au cours de la première moitié de la vie professionnelle, puis il se stabilise autour de la cinquantaine. Le salaire médian des cadres âgés de moins de 30 ans est de 37 K€, contre 55 K€ chez les cadres de 55 ans et plus.

Sans surprise, la taille de l’entreprise joue également un rôle dans la rémunération des cadres. Plus cette dernière est importante et plus les niveaux de rémunération sont élevés. Dans les structures de moins de 20 employés, le salaire médian annuel brut est de 42 K€, alors qu’il atteint 52 K€ dans les entreprises de plus de 1000 salariés.

Pour plus de précisions sur un métier en particulier, n’hésitez pas à parcourir l’étude complète de l’APEC. Celle-ci propose des données chiffrées sur 43 fonctions dans les secteurs suivants : Commercial, marketing / Communication, création / Direction d’entreprise / Etudes, recherche et développement / Gestion, finance et administration / Informatique / Production industrielle, travaux et chantier / Ressources Humaines / Santé, social et culture / Services techniques.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire