Meet our international experts in:

La chute du réseau social professionnel Français Viadéo

Durée de lecture de cet article : 3 min

La nouvelle est tombée Mardi 29 Novembre 2016 au tribunal de commerce de Paris, le rival français de Linkedin est placé en redressement judiciaire pendant 3 mois. Il restera opérationnel pour ses clients et ses utilisateurs jusqu’à la fin de la procédure. Mais comment le réseau social professionnel Viadéo en est-il arrivé là ?

Une année 2015 difficile

Créé en 2005, Viadéo a connu un véritable engouement dès qu’il s’est lancé sur les traces du géant Linkedin. Pendant plusieurs années, les deux vont se côtoyer sans que l’un ne prenne vraiment le dessus sur l’autre. En effet, Viadéo comptabilise 10 millions d’utilisateurs actifs en France et LinkedIn ne fait pas mieux. Cependant, l’année dernière les pertes du réseau social ont atteint 23,3 millions d’euros, suite au retrait de Viadéo en Chine (où le groupe avait racheté le réseau social professionnel Tianji). Il s’en suit un effondrement de Viadéo en Bourse qui passe d’une valeur de 150 millions d’euros en Juillet 2014 à 10 millions d’euros en Novembre 2016.

Ainsi un changement de PDG en début d’année et une forte réduction des pertes du réseau n’auront pas suffi. La stratégie de se centrer sur la France ne permet pas de redresser suffisamment la barre.

Le géant américain LinkedIn

Viadéo n’aura pas su maintenir la cadence imposée par son concurrent numéro un LinkedIn (d’ailleurs racheté cette année par Microsoft pour 26 milliards d’euros). Ce dernier de par son rayonnement international, son attractivité aux yeux des entreprises et le succès de son offre Premium aura fini par avoir raison de son adversaire français.

Le réseau social professionnel Viadéo placé en redressement judiciaire. Le tribunal de commerce de Paris a donc 3 mois pour céder les actifs du groupe, plusieurs entreprises se sont déjà d’ailleurs positionnées. Le dénouement final est attendu pour fin Décembre 2016, en attendant le web français vient de perdre l’une de ses pépites.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire