Meet our international experts in:

#Soirée RH En quoi l’échec est-il une source d’évolution ?

Durée de lecture de cet article : 3 min

Même si l’idée commence doucement à éclore en France, l’échec reste encore un sujet tabou chez la plupart des français contrairement à nos confrères américains. Nous avons souvent tendance à confondre l’échec d’un projet avec celui de notre propre personne, plutôt que de le percevoir comme une expérience enrichissante.

Echouer et rebondir

« Si vous n’échouez pas de temps à autres, c’est signe que vous ne faites rien de très innovant » disait Woody Allen.

En effet, l’échec est inhérent au principe de l’entreprenariat, l’innovation a besoin d’essais et donc d’erreurs.  Ce n’est pas un processus prévisible, en conséquence tout le monde n’a pas la chance de réussir. Les entreprises doivent pourtant continuer d’oser pour s’adapter aux innovations et changements du monde actuel. L’échec en devient même un indicateur de dynamisme du processus d’innovation.

C’est sur ce principe de mise en avant de l’échec qu’est née la conférence FailCon où se réunisse divers intervenants qui ont pour but de dédramatiser et d’apprendre des erreurs des autres, pour mieux réussir ensuite. Voici les principaux points pour qu’échec ne rime avec défaite :

  • Ne pas être dans le déni, car nier un insuccès c’est ne pas apprendre de ce dernier. On ne va donc pas changer son comportement ou sa manière de raisonner et être voué à inévitablement reproduire son erreur dans le futur.
  • Ne faut pas associer « avoir raté quelque chose » avec le fait d »être un raté », un échec ne nous définit pas en tant que personne.
  • Se poser et s’interroger sur ce qui n’a pas fonctionné.

La gloire de l’échec

Apostrof vous invite à réfléchir à ce sujet délicat lors de notre première soirée RH de 2017 sur la thématique « L’échec, une expérience qui fait grandir », animée par notre expert, le Jeudi 20 Avril 2017 de 18h30 à 19h30 dans nos locaux. Ancien skieur alpin français de haut niveau, Adrien DUVILLARD s’est reconstruit physiquement et mentalement pour revenir très rapidement au niveau olympique après un grave accident lors d’une coupe du monde. Aujourd’hui coach de cadres et dirigeants, il intervient sur les thèmes de la gestion du stress, du développement du potentiel et de la gestion de l’échec. Pour garantir un débat de qualité, le nombre de places est limité et l’inscription par email obligatoire  : communication@apostrof.fr

Pas de commentaires

Laisser un commentaire