Meet our international experts in:

L’historique de l’Assessment Center

Durée de lecture de cet article : 3 min

Les Assessment Centers ont été utilisés au départ durant la Première Guerre Mondiale. A l’époque, les Allemands se servaient de cette technique pour sélectionner leurs officiers. Les Etats-Unis vont adopter à leur tour cette pratique durant la Seconde Guerre Mondiale. L’OSS (Office of Strategic Services) utilisait l’Assessment Center pour les aider à recruter de manière objective, des soldats et des civils destinés à l’espionnage.

Dans les années 50, Americain Telegraph & Telephone (AT&T) devient la première entreprise du secteur privé à se servir de l’Assessment Center comme méthode pour évaluer le potentiel de leurs managers. Le Dr Douglas Bray dans son rôle de Directeur des Ressources Humaines chez AT&T a dirigé pendant 25 ans, une étude qui faisait état du suivi des carrières des managers, au fur et à mesure de leur progression dans l’entreprise. L’étude montre que la technique de l’Assessment Center permet de prédire la réussite d’une personne à l’exercice d’une fonction. Ainsi l’Assessment Center fût adopté au sein de AT&T et de grandes compagnies suivirent ensuite comme IBM, Sears, Standard Oil, GE et J.C. Penney. L’Assessment Center arrive en Europe par le biais des filiales de ces grands groupes américains et anglo-saxons de manière plus générale. Ce n’est que dans les années 80 que le concept d’évaluation comportementale va faire son arrivée en France pour le recrutement de jeunes diplômés ou de commerciaux. Air France, Carrefour, Monoprix font partie des premières entreprises françaises à avoir testé l’Assessment Center.

Aujourd’hui, l’Assessment Center est une méthode utilisée dans le monde entier à la fois dans les secteurs publique et privé afin d’affiner la sélection de collaborateurs et d’identifier les voies de développement de ces derniers. Cette méthode d’évaluation est basée sur la mise en situation professionnelle : la simulation ou le jeu de rôles professionnels et l’observation du comportements tout comme des compétences métiers mais également transverses (par exemple les capacités de communication).

 


 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire