Meet our international experts in:

L’émergence d’un nouveau profil : le salarié Self RH

Durée de lecture de cet article : 3 min

A l’ère de la transformation digitale, de nouvelles pratiques émergent chez les salariés français. Parmi ces tendances, un nouveau profil apparaît, le salarié Self RH. Mais de quoi –s’agit-il ?

Qu’est-ce qu’un salarié Self RH ?

Le salarié Self RH est un salarié qui prend lui-même en main ses stratégies en ressources humaines. Il va mettre en place grâce au numérique des actions de développement et de promotion de ses compétences. Cela peut par exemple prendre la forme de l’apprentissage d’une nouvelle langue grâce à des cours sur le web, savoir mieux utiliser un logiciel, travailler sa visibilité via des réseaux sociaux professionnels et faire connaître ses compétences, mais aussi les revendre en tant que freelance. En effet, selon une étude OpenSourcing – Kantar TNS, 13% des salariés déclarent revendre leurs compétences sur des plateformes dédiées.

L’apprentissage numérique informel

Le numérique offre effectivement une multitude de sources d’apprentissage avec le développement des tutoriels vidéos, les forums, les applications ou encore la grande tendance montante : les MOOC. Ainsi, 52% des salariés déclarent avoir recours à l’apprentissage numérique informel, c’est-à-dire des pratiques qui visent à améliorer leurs compétences et leur productivité en dehors du cadre de leur entreprise.

Selon l’étude citée ci-dessus, voici les méthodes d’apprentissages les plus utilisées chez les salariés français :

  • 93% : S’autoformer grâce à internet (via des articles, forums..)
  • 84% : Demander à des connaissances personnelles (amis, famille)
  • 84% : Demander à un(e) collègue
  • 56% : Suivre une formation proposée par son entreprise
  • 43% : Suivre une formation en dehors du cadre du travail.

 

La formation en entreprise arrive donc en quatrième position. L’enjeu majeur pour les services RH des entreprises est de favoriser cette pratique, sans chercher à en prendre pour autant le contrôle. Il faut également garder en tête que tous les salariés ne sont pas Self RH. Enfin, le Self RH est compatible et complète les formations traditionnelles en entreprise. L’objectif est donc de prendre en compte les divers profils de salariés et de mixer les deux types de formation : traditionnelle et informelle.

1 commentaire
  • accessoire voiture

    3 octobre 2017 à 11 h 34 min Répondre

    Bonjour,
    C’est ce genre d’article que j’aime bien
    Merci beaucoup et bonne continuation

Laisser un commentaire