ACCUEIL » ARTICLE » Beauté au travail : avantages ou inconvénients ?

Beauté au travail : avantages ou inconvénients ?

Partager

Auteur

25 juin 2015

Durée de lecture de l’article : 4 min

A cette période de l’année, la beauté devient essentielle. Nous recherchons à être plus mince, plus sportif, plus bronzé ! Nous avons voulu savoir ce qu’il en était, le reste de l’année, dans un processus de recrutement. En effet, la théorie dominante en science humaine donnerait un avantage certain aux personnes attrayantes.

Quand le beauté n’est pas qu’un atout

De nouvelles recherches démontrent que la beauté n’est pas toujours un avantage et peut se retourner contre vous si vous êtes perçu comme une menace dans le monde professionnel. C’est ce que révèle une étude menée par Marko Pitesa. Suite à diverses expérimentations, le fameux professeur de l’Université du Maryland dévoile en effet qu’avoir un joli minois n’est pas toujours bien vu au travail. Ainsi, il serait préjudiciable pour une femme d’avoir un physique avantageux : elle serait d’office perçue comme moins intelligente et moins compétente. Pour un bel homme, c’est la méfiance qui dominerait, car ce genre de profil serait estimé plus doué et donc plus dangereux dans un environnement de compétition. Les stéréotypes liés à la beauté sont donc un facteur important de discrimination professionnelle d’après Marko Pitesa. Rassurez vous, la beauté fournit néanmoins quelques avantages et permet par exemple de renforcer votre charisme. Alors en vacances, avec un petit teint hâlé ou carrément bronzé, vous serez les plus beaux pendant ces congés d’été !

Qui est Marko PITESA ?

Marko Pitesa est doctorant à Grenoble Ecole de Management. Il enseigne et mène des recherches dans le domaine du comportement organisationnel. Ses intérêts portent sur l’analyse comportementale psychologique et évolutive du comportement social, particulièrement celui important pour les organisations. De même, ses recherches visent à expliquer les conditions favorisant des comportements socialement souhaitables dans les organisations (par exemple, un comportement éthique, la confiance) et, ce faisant, à trouver des moyens de promouvoir des organisations plus productives et plus prospères. Ses travaux de recherche ont été publiés dans des revues telles que Academy of Management Journal, Journal de psychologie appliquée, Comportement organisationnel et processus de décision humaine et Sciences psychologiques.

 

Source : Publication de 2015  par Lee, Pitesa, Thau, Pillutla. « When beauty helps and when it hurts: An organizational context theory of attractiveness discrimination in selection decisions. Organizational Behavior and Human Decision Processes ».

 

RETOUR AUX ARTICLES 

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quelques ressources liées
Share This