Durée de lecture de l’article : 6 min

Parce que l’environnement du travail évolue considérablement ces dernières années, cela devient un véritable sujet de réflexion, voire d’actions pour tous les acteurs de l’entreprise : collaborateurs, manages, DRH et direction. Apostrof vous propose de découvrir deux infographies et des chiffres consacrés aux transformations : quels métiers et quel environnement de travail nous attendent ?

infographie-les-metiers-de-demain

Quels métiers nous attendent demain ?

Même si cela peut faire sourire, le réseau professionnel LinkedIn a répertorié dix nouveaux métiers répertoriés qui se sont imposés massivement en à peine cinq ans. En effet, ces derniers n’existaient pas encore récemment. Et surprise, il ne s’agit pas seulement des métiers liés au Web et aux nouvelles technologies. Du spécialiste des « datas » ou data scientist, consultant en social media au professeur de zumba ou de coach « beachbody ».

Cela nous a donné l’idée de réaliser une infographie sur les métiers de demain. Petit rappel : tout juste inventés ou réinventés, les métiers de demain demanderont surtout des compétences nouvelles et le savoir-être comptera encore plus qu’aujourd’hui.

Mise à jour de l’article : 

Selon une étude Dell publiée en 2017, 85% des emplois de 2030 sont encore inconnus aujourd’hui ! 

D’après l’Institut McKinsey, le potentiel d’automatisation technique en Europe est de 46% (« A future that works: Automation, Employment and Productivity », 2017)

 

 

infographie-flexibilite-travail-articleDans quel environnement allons-nous travailler ?

Pour 85% des français, avoir des horaires plus flexibles serait un facteur clé d’efficacité au travail. C’est ce que révèle l’étude mise en place par l’Ipsos et Revolution@work sur les nouvelles tendances de travail. Le télétravail est particulièrement plébiscité, 65% des français travaillant dans un bureau sont intéressés par ce mode de travail. Ce dernier est, à l’heure actuelle, répandu principalement chez les cadres et en Île de France

Selon les personnes interrogées, le télétravail serait plus favorable à leur bien-être et leur rythme de vie. 64% estiment d’ailleurs que c’est une bonne chose pour les salariés, et que cela favorise l’équilibre entre la sphère privée et la sphère professionnelle. Ce sentiment est particulièrement renforcé chez les femmes. Mieux, le télétravail serait facteur de productivité, la moitié des interrogés pensent que cela favorise l’efficacité au travail. Enfin, autres avantages pointés par l’étude, cela permet de réduire les embouteillages et de décentraliser l’économie en province. Point de vigilance à noter tout de même, 44% des français nuancent ces avantages par le fait que le télétravail peut limiter les relations entre collègues et les échanges entre professionnels.

Un environnement avant tout flexible pour plus d’efficacité

En plus de la flexibilité des horaires citée en début d’article, 72% des français estiment que travailler depuis chez soi plus souvent améliorerait leur productivité au travail. Pour 65%, le fait d’accéder à des espaces de convivialité (type salle de repos) pour favoriser les échanges permettrait également un gain d’efficacité. Enfin, 62% des interrogés aimerait bénéficier d’un mode de management moins vertical. L’étude se penche d’ailleurs sur les attentes des salariés vis-à-vis de leur manager et nous retrouvons en première position les notions de confiance, suivi de près par l’écoute et enfin la vision.

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN …

Voir aussi les processus de recrutement de demain ! 

Vous faire accompagner dans le développement de vos managers : Visitez nos pages sur le 360° et les Development Center. Vous pouvez aussi nous contacter sur contact@apostrof.fr 
 

RETOUR AUX ARTICLES 

Share This