Meet our international experts in:

Des vacances déconnectées pour sortir du cadre

Durée de lecture de l’article : 4 minutes
Malgré le « droit à la déconnexion » inscrit dans le code du travail depuis 2017, 67% des Français travaillent pendant leurs vacances. Ainsi, les principes mis en place pour délimiter la charge de travail en sortant du bureau et en dehors des heures de travail ne semblent pas être appliqués. Pourtant, ce droit a été mis en vigueur pour protéger le temps de repos et assurer le respect de la vie personnelle et familiale. Dans ce cas, comment se fait-il que les chiffres soient aussi accablants ?

La technologie pour ne pas sortir du cadre

Selon un sondage réalisé auprès de 4,5 millions de Français, les habitudes peuvent être dures à perdre, surtout lorsqu’il s’agit de travail. En effet, près de 7 personnes sur 10 n’arrivent pas à décrocher du travail pendant leurs périodes de vacances. La peur de perdre son emploi ou, plus inquiétant, l’ennui en congés, en seraient les principales causes. Si 78% des cadres ne prendront pas d’appels téléphoniques en vacances, 63% répondront tout de même à leurs mails professionnels.  

Ceci est principalement rendu possible grâce aux outils numériques qui empêchent de se déconnecter complètement. Pour les personnes sondées, le smartphone est le principal responsable. Connecté au bureau via diverses applications, plus de deux tiers des managers et cadres travaillent le soir après le travail. Mais ce n’est pas tout, ils utilisent aussi leurs outils numériques professionnels le week-end. Bien plus présent qu’auparavant, cette omniprésence du travail pendant les vacances est un phénomène qui semble progresser d’année en année. C’est en tout cas ce que déclarent 89% des femmes et plus de 85% des hommes interrogés. De ce fait, la gestion de la déconnexion est ainsi devenue un enjeu majeur pour les entreprises et pour les salariés

 

Quand les vacances déconnectées apportent de la productivité

Pour certains, les vacances des collaborateurs sont encore perçues comme un ralentissement pour la vie de l’entreprise. Toutefois, 77 % des responsables RH et des managers, constatent que les employés qui prennent le plus de vacances sont aussi les plus productifs. En ayant régulièrement des périodes permettant de recharger ses batteries, l’efficacité du travail des cadres s’accroit. Ce constat s’opère d’ailleurs au niveau mondial. En effet, les pays où les périodes de vacances sont les plus longues sont aussi ceux qui affichent les meilleurs taux de productivité. Ainsi, les cadres Français, qui bénéficient de 30 à 40 jours de vacances par an, sont plus productifs qu’aux États-Unis, où l’on prend en moyenne 10 jours de vacances par an.

Ce constat a poussé certaines entreprises à revoir leur méthode de management. Nombreuses d’entre elles ont innové en accordant à leurs collaborateurs des vacances illimitées. L’idée est simple : plutôt que de se focaliser sur le présentéisme, ces entreprises permettent à leurs employés de partir en vacances quand ils le souhaitent. La condition ? Remplir les objectifs fixés. Partout où cette méthode est mise en place, elle porte ses fruits. Et les strat-up françaises l’ont bien compris. Non seulement elle n’a pas donné lieu à des abus, mais elle a amélioré la productivité, l’investissement et l’épanouissement des salariés. Néanmoins, il est difficile d’envisager une généralisation des vacances illimitée dans les grandes entreprises très structurées et compartimentées. Alors pourquoi ne pas couper simplement tous les appareils et se mettre au vert, le temps des vacances ?

 

ALLER PLUS LOIN …  

L’Assessment Center, l’évaluation dynamique d’exception : Evaluer très tôt le style de travail d’un individu pour prédire sa performance.
 

Chasse de tête, le recrutement de précision :  Attirer, motiver et trouver les meilleurs talents.

 
Pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider à attirer, motiver et trouver les talents adéquats, veuillez nous contacter via le formulaire de contact ou sur contact@apostrof.fr
 
Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.