ACCUEIL » ARTICLE » L’intelligence artificielle au service des RH

L’intelligence artificielle au service des RH

Partager

Auteur

12 novembre 2019

Durée de lecture de l’article : 4 minutes

Lorsqu’on interroge les recruteurs, 76% d’entre eux estiment que le recrutement va être de plus en plus fortement impacté par l’intelligence artificielle[1]. Pour étudier concrètement cette tendance dans le domaine de la gestion des Talents, nous nous sommes intéressés à Clustree. Créée par Bénédicte de Raphélis Soissan, cette start-up développe un logiciel de gestion des carrières et du recrutement pour les grandes entreprises (plus de 1000 employés). L’ambition de Clustree est de s’appuyer sur l’intelligence artificielle pour faire évoluer la façon dont les entreprises gèrent leurs talents.

L’intelligence artificielle pour gagner en visibilité

Plus le nombre de salariés est important, plus il peut être compliqué d’avoir une cartographie des Talents précise dans l’entreprise. Aussi, anticiper les besoins en matière de recrutement peut s’avérer chronophage pour les professionnels des ressources humaines. Parfois, ces derniers manquent de visibilité sur les ressources présentes au sein de l’entreprise. Si chez Apostrof, nous préconisons le recours à l’Assessment Center pour mesurer les compétences et le potentiel de chaque individu, Clustree choisit d’accompagner le traitement des données RH en s’appuyant sur l’intelligence artificielle. En effet, l’intelligence artificielle a cette capacité à regrouper et à classer une multitude de données en un temps record : le big data pour le service Ressources Humaines.

Clustree permet donc de répertorier l’ensemble des compétences internes. Sur les bases de ces informations, le logiciel propose ensuite des formations adaptées en fonction des besoins de chaque collaborateur. De même, l’intelligence artificielle de Clustree invite à analyse le profil de certains salariés dès qu’une opportunité interne se présente (départ, mobilité, toute occasion qui nécessite un remplacement). Ainsi, le logiciel devient un outil d’aide à la décision dans le cadre d’un processus de recrutement grâce à une analyse de l’ensemble des candidatures internes ou externes. Désormais, plus de traitements manuels, mais une recherche automatisée. Si cette technologie permet de gagner en efficacité, elle présente un risque d’uniformisation. En effet, bien que 39% des recruteurs aimeraient utiliser l’IA pour recruter leurs candidats, seuls 14% le font réellement[2].

Des collaborateurs aidés par l’intelligence artificielle

Dans le cadre d’un recrutement, l’utilisation de la technologie peut être réduire le temps d’analyser des candidatures mais également rendre plus objectif le traitement des CV en limitant les biais humains. Les candidats et/ou collaborateurs envoient un maximum d’informations au logiciel ( par exemple son profil LinkedIn) pour analyse et traitement. Il s’agit pour eux de remplir leur profil et de l’actualiser. Pour autant, les candidats restent frileux face à ces méthodes. En effet, selon l’étude de Robert Walters, 62% d’entre eux estiment que l’usage de l’IA dans le recrutement présente un risque de déshumanisation ou de manque de personnalisation.

En tant qu’individu dans l’entreprise, le collaborateur rencontre quelques opportunités dans l’année afin de faire le point sur son parcours et ses évolutions professionnelles possibles. Avec une plateforme dotée de l’intelligence émotionnelle, le salarié peut questionner cette dernière à tout moment et obtenir des réponses sans attendre. Par exemple, Clustree indiquera au collaborateur quelle(s) formation(s) il doit réaliser afin de prendre une nouvelle orientation professionnelle. Ainsi, même si l’intelligence artificielle ne permet pas d’avoir de contact réel avec un interlocuteur, elle offre la possibilité d’obtenir une réponse sans attendre. Il est tout de même important de noter comment les attentes des collaborateurs et les retours proposés par Clustree seront ensuite traités par les RH en interne. 

Enfin, lorsque l’entreprise n’a pas de nouvelle offre à proposer, Clustree aide les collaborateurs à dessiner le chemin de carrière. En fonction de l’employé, l’interface pourra lui indiquer les compétences manquantes pour accéder à son objectif, proposer des formations adéquates ou encore le mettre en relations avec des mentors. Là encore, Clustree semble avoir tout prévu, reste à voir comment évolue cette plateforme dans les années à venir.

 

[1] Selon l’étude LinkedIn Global Recruiting Trends 2018.
[2] Selon l’étude de Robert Walters

 

 

ALLER PLUS LOIN …  

L’Assessment Center, l’évaluation dynamique d’exception : Evaluer très tôt le style de travail d’un individu pour prédire sa performance.
 

Chasse de tête, le recrutement de précision :  Attirer, motiver et trouver les meilleurs talents.

 
Pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider à attirer, motiver et trouver les talents adéquats, veuillez nous contacter via le formulaire de contact ou sur contact@apostrof.fr
 

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quelques ressources liées
Share This