Prêt à passer à l’action et à vous inscrire à notre newsletter ?

ACCUEIL » ÉVALUER » Hauts Potentiels : s’épanouir au travail

Hauts Potentiels : s’épanouir au travail

Portrait-Virginie-GRAZIANI
Virginie Graziani
Gestion des Talents & Synergologue

Expert dans l’évaluation et le développement des ressources, des compétences et potentiels, Apostrof vous aide à prendre les bonnes décisions de recrutement, d’entretiens annuels, de formation professionnelle, d’organisation des opérationnels, de gestion des carrières et d’évolution professionnelle, plans de succession et hauts potentiels.

1 février 2022

Temps de lecture : 5 minutes

 

Les hauts potentiels semblent être mieux lotis que les autres d’après les idées reçues. Dans le quotidien professionnel, la réalité est toute autre. Souffrant davantage d’une méconnaissance de soi et de leur mode de fonctionnement, ces collaborateurs doivent la plupart du temps naviguer dans l’entreprise pour éviter les embûches. Alors, comment se reconnaître dans un profil tout en gardant sa singularité ? Comment également favoriser une autre intelligence dans un fonctionnement formaté d’une équipe ou d’un département ? Il existe quelques clés pour fidéliser et laisser éclore les talents dans un monde professionnel chahuté.

 

Complétez vos connaissances :
Le Livre Blanc : L’Assessment Center, un levier du Talent Management.

 

Se reconnaître comme Haut potentiel

Le monde de la douance est aussi vaste que l’humain est multiple. Il n’existe pas de groupe donné partageant l’ensemble des spécificités, même s’il y a des points communs, des résonances, des répétitions. Aussi, comme pour l’ensemble des individus, connaître son mode de fonctionnement est le point de départ du développement du potentiel. De plus, cela apporte un cheminement vers un mieux-être.
En effet, le fait de se trouver quelque part (dans un article, un livre, une description, une dénomination, etc.) pour se comprendre soi-même apporte une lumière sur un chemin ardu à arpenter. D’ailleurs, voir ses traits de personnalité à l’aune d’un mode de fonctionnement plutôt que comme un dysfonctionnement ou des défauts permet de mieux se comprendre et d’accepter ses singularités.
Comprendre l’origine de nos moteurs et de nos excès en faisant des recherches, en visitant des sites et forums, en échangeant avec d’autres personnes concernées, change forcément le regard que nous pouvons porter sur soi-même et aussi vis-à-vis des autres. Car se reconnaître dans l’autre est un besoin partagé par tous. C’est d’ailleurs aussi souvent un immense soulagement.
En fin de compte, certains ont besoin d’appartenir à ce drôle de groupe de zèbres, cependant tous ont besoin de se trouver quelque part. Il s’agit avant tout de se comprendre pour réussir à s’accepter, même dans les aspects les plus complexes, ses étrangetés d’extraterrestre. En un sens, c’est aussi aller chercher le meilleur dans ce que sa personnalité propose. Au fond, l’épanouissement ne peut advenir que par l’acception de soi et un regard bienveillant sur sa personne.

Le potentiel dans l’entreprise

 

La créativité dans une entreprise peut être l’atout qui fait la différence : gérer une équipe autrement, aborder le problème rencontré par un biais original, trouver la solution que personne n’avait envisagée. De même, travailler vite et intelligemment est censé être la qualité première d’un collaborateur.
Or, il faut noter que les hauts potentiels ne sont pas toujours bien acceptés dans le monde du travail. Déjà, car la différence est rarement appréciée. Ensuite, lorsque quelqu’un impressionne par son intelligence, il peut être autant adulé que détesté.
Même s’il faut savoir donner son point de vue et ne pas toujours abandonner ses convictions dans le cadre de son travail, la multiplicité des personnes avec qui nous travaillons ainsi que le système hiérarchique des entreprises ne rendent pas la tâche facile aux hauts potentiels.
Trop sûr de lui ou trop effacé, le haut potentiel a aussi la tendance à respecter les règles logiques et légitimes. Il va alors questionner l’autorité non fondée. Aussi, peu importe le statut ou la fonction de celui qui parle lorsque le haut potentiel pense que sa logique ne fait pas sens, il aura un mal fou à ne pas le dire et à ne pas proposer une solution plus adéquate.

 

Jusqu’au bout avec des limites

La procrastination est l’un des éléments les plus saillants pour certains hauts potentiels. Cela, couplé à une difficulté de choix, à une concentration volatile face à un sujet qui leur importe peu et à cette tendance chez certains à avoir une myriade de centres d’intérêt, produit parfois une incapacité à aller jusqu’au bout des choses.
Tâche simple, contingences du quotidien, travail ou parcours de vie, tout peut être touché par ce phénomène. Aimer plein de choses est une richesse, ne se donner à aucune ne mène nulle part. C’est alors une source de souffrance. Il est essentiel de trouver l’énergie de mener à bien quelques projets, d’approfondir certains sujets, de ne pas toujours s’éparpiller.
A l’inverse, avoir une passion est une chance inouïe, souvent le début d’un trajet riche, d’une aventure même. Sauf que le monde ne peut se réduire à certains de ces aspects, ni même ne s’aborder que par le biais d’une seule perspective. Il y a une fine frontière entre la passion et la monomanie, frontière qu’il est bon de ne pas franchir.
Dans tous les cas, aussi doué soit-on dans un domaine, dans une pratique spécifique, il est toujours bon de s’ouvrir à plusieurs champs, de regarder ce que notre société a à offrir. Être un génie du violon au détriment d’une vie sociale par exemple, ne pourra jamais permettre l’épanouissement. Il y a donc un équilibre à trouver entre un éparpillement excessif et un centre unique d’intérêt.
En conclusion, les hauts potentiels aspirent à mieux se connaître car leurs spécificités peuvent également être une source de difficulté au quotidien. Ils sont donc généralement avides de développement personnel. Cependant, il s’agit de respecter la singularité de chacun. C’est ainsi leur manager et les RH de l’entreprise qui doivent bien identifier ces profils pour mettre en place des actions susceptibles de toujours les challenger tout en ménageant un environnement sécurisant.
 

 

 

La méthodologie de l’Assessment Center

L’Assessment Center est une méthodologie qui utilise la mise en situation professionnelle afin de sonder les compétences et potentiels d’un collaborateur ou d’un candidat. L’objectif est de comprendre les dynamiques sous-jacentes des comportements personnels, relationnels et managériaux pour prédire une capacité à réussir dans une fonction.

Pour un collaborateur en poste, il s’agit soit de réaliser cette démarche en amont de formation, dans le cadre d’une mobilité interne ou d’un passage cadre, ou encore dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle organisation, basée sur les compétences et le potentiel de développement d’un individu et de la complémentarité d’une équipe.

 

Guide L'Assessment Center un levier du talent management

 

 

 

 

 

 

 

 

ALLER PLUS LOIN …

Pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider à attirer, motiver et trouver les talents adéquats, veuillez nous contacter via le formulaire de contact ou sur contact@apostrof.fr

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez nos articles inspirants dans votre boîte de réception toutes les deux semaines.

DÉCOUVREZ D’AUTRES SOLUTIONS DE GESTION DES TALENTS

Share This