ACCUEIL » RESSOURCES » LANGAGE CORPOREL » La communication non verbale est-elle innée ?

La communication non verbale est-elle innée ?

Partager

Auteur

11 mai 2021

Temps de lecture : 6 minutes

 

Au départ, notre communication était uniquement corporelle, bien avant le développement du langage verbal. Cela signifie que notre communication non verbale est innée. C’est pourquoi nous ne réfléchissons pas lorsque nos gestes accompagnent nos paroles. Pour autant, certains registres de gestes s’apprennent en fonction de notre environnement et de notre culture. Alors, comment déterminer ce qui est de la communication non verbale innée de ce qui est culturel ? Et quelle est la place du verbal dans notre communication ?

 

Des gestes identiques pour tous

 
 
La plupart du temps, notre communication corporelle est inconsciente ou mi-consciente. Inconsciente lorsqu’elle se fait surtout de manière mécanique. Mi-consciente dès lors que nous sommes en capacité à nous remémorer le geste fait précédemment. Nos gestes deviennent volontaires pour appuyer nos propos, convaincre ou expliquer.
 
Nous pouvons cependant différencier deux types de langage corporel : d’un côté, les gestes universels et de l’autre, ceux qui sont culturels. Ces derniers sont donc inscrits dans notre patrimoine génétique. Cette universalité nous garantit qu’ils sont partagés pour tous, partout dans le monde. 
 
Du coup, cela facilite notre compréhension de cette partie de la communication non-verbale. Pour bien les appréhender, trois fondamentaux ont un impact sur le registre des gestes universels : les émotions, l’indication de la position hiérarchique et ceux liés à la séduction.  
 
Les travaux de Paul Eckman sur la lecture des émotions au travers de nos expressions faciales a permis de différencier les éléments universels de ceux plus culturels. Aussi, nos émotions (la peur, la colère ou la joie) se manifestent sur notre visage de la même manière autour du monde.
 
Ensuite, une partie de nos gestes est liée à notre statut hiérarchique au sein d’un groupe. Ainsi, la plupart des signes de soumission et de domination sont universels. Cependant, la largeur et la profondeur du registre de gestes lié à la position peuvent varier en fonction des cultures.
 
Pour finir, une partie de nos gestes liés à la séduction est également innée. En effet, tout ce qui est lié à notre instinct de survie correspond à notre part animale. Permettant la sauvegarde de notre espèce, les fondamentaux de notre langage corporel sont universels. A l’image d’une protection, l’intérêt est que ces gestes soient compris par tous, immédiatement.

 

 

Des spécificités culturelles malgré l’universalité 

 
 
Nous avons donc pu définir que d’un côté nos gestes et postures sont innés, partagés par tous. Néanmoins, d’autres éléments de notre langage corporel sont liés à notre culture. Par exemple, le simple fait de dire bonjour est très différent selon les pays : poignée de main, bises, signe de tête.
 
De plus, nos gestes varient également selon notre catégorie socio-professionnelle ou notre région d’origine. Par exemple, en France, le nombre de bises diffère en fonction de la région. Au niveau mondial, certaines cultures sont très expressives au niveau de la communication non verbale, d’autres sont très sobres.
 
Au sein des cultures latines et africaines, les individus utilisent énormément leur corps pour communiquer. A l’inverse, les cultures nordiques, anglo-saxonnes ou encore les cultures asiatiques ont tendance à inhiber la gestuelle. Par exemple, exprimer des émotions très fortes est plutôt mal vu dans certains pays.
 
D’une certaine manière, la communication non verbale fonctionne un peu à l’instar de la communication verbale. Comme une langue véhicule la culture, la philosophie et l’histoire d’un peuple, la communication non verbale indique également notre façon de voire le monde. 
 
Soyez également vigilant avec les gestes emblèmes, ces signes qui se substituent aux mots. Certains sont reconnus et compris partout dans le monde. Cependant, d’autres sont vraiment spécifiques à un pays. En effet, ils peuvent même signifier quelque chose de complètement différent ailleurs. Ils ne sont donc pas tous universels et peuvent être la source de véritables incompréhensions.
 
Par exemple, l’emblème très connu du pouce levé signifiant en général « super » ou « ok » risque pourtant d’être pris pour une insulte en Grèce. Ainsi, les Hongrois ou les Japonais comprendraient moins de 30% de nos gestes emblèmes. Une bonne raison de garder les mains dans les poches en voyage !
 

 

Qu’est-ce que la communication non verbale ?

 

Contrairement aux idées préconçues, le champ de la communication non verbale est très large. En effet, il ne s’agit pas uniquement des gestes réalisés par nos mains. Aussi, des pieds à la tête, tout notre corps s’exprime que cela soit au travers de notre démarche, notre position sur la chaise ou encore nos axes de têtes.

L’ensemble des éléments de la communication non verbale à prendre en compte sont :
– la posture,
– les mouvements du corps et la gestuelle (mains, bras, tête, buste, etc.),
– les mimiques ou mouvement du visage (haussement de sourcils, expressions faciales, etc.),
– les mouvements du regard,
– les changements biométriques inconscients (rougeur, dilatation pupille, etc.).

Ainsi, la séparation entre la communication verbale et non verbale n’a pas lieu d’être. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que notre communication est globale. Cette dernière comprend tout ce qui peut être vu et entendu. Elle englobe donc également notre communication verbale et tout ce qui s’y rapporte : rythme, ton, intonation, volume, silence. Le discours n’est donc pas l’élément prioritairement traité par notre cerveau.

D’ailleurs, nous (re)découvrons souvent que notre voix n’est qu’une expression de notre corps sous forme de vibration. En effet, même si nous mobilisons la gorge pour parler, tout notre corps est en fait impliqué. D’ailleurs physiologiquement, notre appareil phonatoire utilise de nombreux organes et parties de notre corps : poumons, larynx, cordes vocales, cavité buccale et langue.

Pour résumer, notre communication correspond à l’ensemble des messages que nous faisons passer en utilisant notre parole et notre corps. Dès lors, le langage corporel est l’ensemble des manifestations du corps tels que les attitudes corporelles, le regard, un sourire, un haussement d’épaule, etc, qui peuvent véhiculer un sens.

La communication non verbale désigne les informations non transmises par la voix en situation de communication. Pour rappel, Albert Mehrabian a établi la règle des 7% – 38% – 55 % suite à ses travaux de recherches. Ce qui signifie que le non verbal représente au moins la moitié des éléments transmis en situation de communication de face à face.

 

Bandeau Inscription TL

 

ALLER PLUS LOIN …

 

Apostrof vous accompagne sur toutes les dimensions de la communication non verbale. Découvrez Talents de Leader.com, une formation digitale pour se former à la détection et l’analyse du langage corporel. Grâce à 3 formules à la carte, vous recevez 3 fois par semaine un bâton de dynamite 100% concentré en communication non-verbale.

Talents de Leader vous accompagne sur toutes les dimensions du développement du leadership, du travail sur votre posture et vos gestes en passant par le décodage du langage du corps : cours en ligne digitalisés, conférences, accompagnements sur mesure, formations à distance et en présentiel.

Quels que soient vos objectifs, nous pouvons vous aider à attirer, motiver et trouver les talents adéquats. Pour nous contacter, utilisez le formulaire de contact ou écrivez-nous directement sur contact@apostrof.fr

 

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quelques ressources liées

APOSTROF est un cabinet de Conseil en Ressources Humaines spécialisé dans l’évaluation pointue des compétences et du potentiel des profils cadres et dirigeants.

Expert en gestion des Talents, APOSTROF est un Chasseur de Tête spécialiste des Assessment Center sur Lyon et Paris, tout comme au niveau international : Cabinet de Recrutement Londres, Cabinet de Recrutement Allemagne, Cabinet de Recrutement USA-Boston, Cabinet de Recrutement Canada, Cabinet de Recrutement Brésil.

Expert dans l’évaluation des compétences et du potentiel, APOSTROF vous aide à prendre les bonnes décisions de recrutement, d’organisation et de développement des compétences.

Abonnez-vous à la Newsletter

Nous contacter
04 27 44 96 65
contact@apostrof.fr

Nous suivre

               

Share This