Prêt à passer à l’action et à vous inscrire à notre newsletter ?

ACCUEIL » LANGAGE CORPOREL » La proxémie : l’espace dans le non verbal

La proxémie : l’espace dans le non verbal

Portrait-Virginie-GRAZIANI
Virginie Graziani
Gestion des Talents & Synergologue

Expert dans l’évaluation et le développement des ressources, des compétences et potentiels, Apostrof vous aide à prendre les bonnes décisions de recrutement, d’entretiens annuels, de formation professionnelle, d’organisation des opérationnels, de gestion des carrières et d’évolution professionnelle, plans de succession et hauts potentiels.

20 septembre 2022

Temps de lecture : 6 minutes

 

L’espace que nous mettons entre soi et les autres est révélateur notre état d’esprit, voire de nos traits de caractère ainsi des relations que nous entretenons avec nos interlocuteurs. Cela a été confirmé dans les études d’Edward T. Hall qui a développé la notion de proxémie. Nous vous proposons de découvrir quel est l’impact de la gestion de votre espace dans nos relations avec les autres.

 

Qu’est-ce que la proxémie ?

La proxémie est l’étude de nos interactions spatiales et de leur signification. Découvert par l’anthropologue américain Edward T. Hall, ce concept définit la distance physique qui sépare des personnes en situation de communication. Il s’agit donc d’une composante importante du langage corporel
En effet, l’anthropologue américain Edward T. Hall a observé les relations entre les animaux. Il s’est aperçu que les distances entre eux apportaient des informations très fiables pour expliquer leurs relations, leurs positions hiérarchiques ou encore leur façon de communiquer.
Edward T. Hall a ensuite recherché à savoir si l’être humain obéissait aux mêmes règles. Ses hypothèses sur la distance entre les individus se sont révélées justes. Bien connues des biologistes et zoologistes, la distance de sécurité et la notion de territoire fonctionnent aussi chez les humains. 
En fonction des situations, l’être humain doit partager son territoire et le protéger. Par exemple, entrer dans l’espace personnel d’un individu sans y être convié alerte. La proxémie a permis de modéliser la distance physique qui nous sépare des autres en situation de communication.
Cet espace varie selon la nature de nos relations, notre état émotionnel et notre statut hiérarchique. Naturelles et inconscientes, ses distances sont liées à notre culture. Par exemple, adopter une position trop proche ou trop lointaine d’un interlocuteur peut être un impair culturel.

 

Intimité et distances physiques

Edward T. Hall démontre l’existence de quatre sphères concentriques dont nous sommes le centre, correspondant à des degrés décroissants d’intimité. L’espace n’existe que par la référence à un individu qui s’approprie et délimite son territoire par des comportements et des gestes.
Ainsi, la sphère intime est une bulle de protection. Généralement franchie par des proches (conjoint, famille, amis), elle se situe entre 15 et 45 cm (la longueur d’un avant-bras tendu avec le coude plié). Une intrusion dans cette sphère provoque un malaise ou un moment embarrassant. Par exemple, nous recréons une bulle de protection en évitant le regard de son voisin serré dans un ascenseur.
Ensuite, notre sphère personnelle se situe entre 45 cm et 1,20 mètre, correspondant à la longueur d’un bras tendu. Il s’agit d’une distance usuelle entre deux personnes qui se connaissent, par exemple, quand vous discutez autour d’un café. Cet espace se rapprochera plus des 45 cm si votre interlocuteur est un ami proche. 
Au-delà, se trouvent encore les sphères sociales et publiques. La distance sociale démarre à plus de 1,20 mètre pour des relations informelles et peut aller jusqu’à 3,50 mètres dans un cadre plus formel : entretiens d’embauche, examens oraux. C’est d’ailleurs la limite de nos capacités vocales. Au-delà de cette distance, il faut forcer la voix pour se faire entendre.
Enfin, l’espace public débute à plus de 3,50 mètres. Cette distance publique correspond aux prises de parole en public, comme lorsque vous donnez une conférence ou quand un acteur décline son texte au théâtre. Elle correspond à une relation extrêmement hiérarchisée, voire hostile, comme les couples dînant chacun à l’extrémité d’une immense table à manger dans certains films.

 

Le non-verbal, une communication parallèle

L’étude du non-verbal permet de décrypter les gestes, la posture, l’intonation et les expressions faciales. Elle nous aide à mieux comprendre les intentions et les émotions des interlocuteurs. C’est également un moyen de communiquer des informations non verbales importantes telles que le statut social, l’état émotionnel, la dominance ou la soumission.

En se plaçant dans l’espace, les gens communiquent non verbalement en utilisant différents indices visuels pour orienter et interpréter leurs propres mouvements et ceux des autres. Les gens tiennent compte de la proximité et de l’orientation par rapport à d’autres personnes pour interpréter ce que les autres attendent d’eux, communiquer leur propre attitude et réguler l’intensité des interactions.

La proxémie est l’un des codes non verbaux les plus importants dans les interactions humaines. En effet, elle indique notre rapport à l’autre. Aussi, elle varie donc selon les cultures et les contextes sociaux. Il est donc important de bien comprendre la signification de l’espace et de l’utiliser de manière appropriée.

Par exemple, si vous vous tenez très proche d’une personne que vous venez de rencontrer, vous pouvez paraître agressif ou intimidant. Si vous vous tenez trop loin d’une personne que vous connaissez, vous pouvez paraître distant ou en colère.

Aux États-Unis, l’espace personnel est beaucoup plus grand qu’en France. Les Américains ont tendance à garder une distance d’environ 1,50 mètre entre eux et leur interlocuteur, tandis que les Français se rapprochent davantage, environ 0,50 mètre.

 

En conclusion, la proxémie est un code non verbal important à repérer. Elle permet de mieux comprendre les interactions humaines et de mieux communiquer avec les autres. La distance que nous mettons entre nous et les autres est donc un indicateur de nos relations avec eux. Elle peut être un signe d’affection, de respect, d’intimité ou d’hostilité de manière assez prédictive. Alors à qui permettez-vous d’entrer dans vos différentes sphères corporelles ?

A propos des secrets du langage corporel

Les erreurs dans les démarches de recrutement, de management et de négociation coûtent cher. Au quotidien, vos collaborateurs, managers, pairs et dirigeants tentent aussi de décoder vos intentions et émotions grâce à vos indices verbaux et non verbaux. Sachez comment vous êtes perçu par votre entourage professionnel, que ce soit à la première rencontre ou à chaque fois que vous arrivez dans le bureau d’un collaborateur.
Si vous avez envie de ne plus vous tromper pour jauger un individu ? Besoin de mieux repérer les risques chez l’autre ? Vous êtes au bon endroit.
Guide Booster sa communication à la télévision

 

 

Si vous avez envie de ne plus vous tromper pour jauger un individu ? Besoin de mieux repérer les risques chez l’autre ? Vous êtes au bon endroit.

 

ALLER PLUS LOIN …

Apostrof vous accompagne sur toutes les dimensions de la gestion des talents et des carrières. Nous intervenons du recrutement à l’évaluation en passant par le développement des compétences et des potentiels de vos équipes.
Aussi, nous mettons au point votre stratégie d’acquisition, identifions et accompagnons la transformation de votre organisation grâce à la détection des leaders de demain, tout en fidélisant les collaborateurs clés d’aujourd’hui et ceux en devenir.

Quels que soient vos objectifs, nous pouvons vous aider à attirer, motiver et trouver les talents adéquats. Pour nous contacter, utilisez le formulaire de contact ou écrivez-nous directement sur contact@apostrof.fr

 

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez nos articles inspirants dans votre boîte de réception toutes les deux semaines.

DÉCOUVREZ D’AUTRES SOLUTIONS DE GESTION DES TALENTS

Share This