Prêt à passer à l’action et à vous inscrire à notre newsletter ?

ACCUEIL » ÉVALUER » Philocognition : une pensée à mille à l’heure

Philocognition : une pensée à mille à l’heure

Portrait-Virginie-GRAZIANI
Virginie Graziani
Gestion des Talents & Synergologue

Expert dans l’évaluation et le développement des ressources, des compétences et potentiels, Apostrof vous aide à prendre les bonnes décisions de recrutement, d’entretiens annuels, de formation professionnelle, d’organisation des opérationnels, de gestion des carrières et d’évolution professionnelle, plans de succession et hauts potentiels.

15 mars 2022

Temps de lecture : 5 minutes

 

La philocognition se caractérise par une pensée incessante, voire envahissante tout en produisant des idées riches et créatives. Si bien que le fait de s’arrêter de penser est un réel luxe pour ces profils qui doivent apprendre à orienter ce fabuleux moteur vers des activités enrichissantes et à réguler également la vitesse de ce processeur performant. Entre trop-plein et trop-vite, les philocognitifs recherchent un subtil équilibre pour faciliter leur vie sociale et professionnelle.

 

Complétez vos connaissances :
Le Livre Blanc : L’Assessment Center, un levier du Talent Management.

 

Un processeur qui ne s’arrête pas

Il s’agit de la caractéristique partagée par l’ensemble des philocognitifs : leur système de pensée fonctionne à plein régime et en permanence. Pour ces profils à haut potentiel, la sensation est parfois si puissante qu’elle s’approche d’un ressenti physique. Le philocognitif est donc souvent à la recherche d’un moyen de stopper ses réflexions incessantes.
Même s’il n’est pas aisé de savoir comment et avec quelle intensité les gens pensent, nous savons cependant que les individus ont des périodes d’activité cérébrale plus ou moins intenses selon les moments. Or, nous remarquons dans la retranscription du vécu des hauts potentiels ainsi que dans l’étude neurologique de leur cerveau qu’ils connaissent eux-aussi des hauts et des bas. Pour autant, ils évoquent une course effrénée de leur pensée.
Certes, il ne s’agit pas forcément de grandes réflexions philosophiques, scientifiques ou mathématiques. Souvent, ils racontent plutôt un questionnement constant et des pensées envahissantes, sans pause pour reprendre son souffle. Aussi, notre cerveau a besoin d’être mis en veille régulièrement, pour mieux fonctionner d’ailleurs dans les périodes plus intenses.

Une pensée envahissante et riche

Ce phénomène d’hyperactivité mentale se mêle à l’hypersensibilité pour provoquer une pensée envahissante. En effet, les deux sont difficilement dissociables et provoque jusqu’à un sentiment de lassitude et de fatigue, aussi bien psychique que physique. Pour réguler ce trop-plein, l’idéal est de se tourner vers des activités de relaxation malgré le fait que ces dernières ne sont pas le fort des hauts potentiels.
En effet, le philocognitif apprécie d’utiliser différents systèmes de pensée. De même, l’effet intense procuré pousse aussi le haut potentiel à chercher ce trop-plein et à prendre plaisir à s’y plonger. Du coup, il redoute souvent ce qu’il considère être de l’inaction. Toutefois, ce foisonnement intellectuel participe à produire cet effet bluffant dont fait preuve le haut potentiel. Bien entendu, chaque individu peut faire preuve d’une pensée riche sur des sujets différents.
A force de penser tout le temps, cela participe à produire une pensée foisonnante sans pour autant créer de l’intelligence. Cela devient une véritable source de créativité quand elle est utilisée à bon escient. Aussi, il s’agit davantage d’apprendre à réorienter sa propre pensée sur des activités stimulantes que d’essayer de la maîtriser. En effet, utiliser cette capacité de pensée à des fins utiles apaise l’anxiété.

 

Un besoin de vitesse

La conséquence de cette hyperactivation du système cognitif est une impression de vitesse constante. Pour le philocognitif, tout doit aller vite, tout le temps. Pour certains, ne rien faire est proche de l’impossible, voire cela n’est qu’une illusion étant donné que la pensée continue son incessant tourbillon.
Souvent, les philocognitifs ont en aversion l’attente non productive, les conversations qui s’étalent sur du superficiel ou encore les gens qui prennent leur temps. Faire la queue peut devenir un calvaire ; regarder le serveur servir à son rythme en parlant de la pluie et du beau temps, une torture ; écouter un collègue parler très lentement en répétant plusieurs fois la même idée, complètement anxiogène.
En effet, la patience n’est pas toujours la qualité première du philocognitif, même si cela dépend bien entendu du contexte. Nous remarquons également une tendance à parler et à écrire vite, quitte à mâcher ses mots, à couper la parole, à écrire mal, voire à faire fi de la forme pour faire au plus efficace. Cette temporalité propre aux philocognitifs n’est pas maîtrisable. L’ennui est aussi leur pire ennemi, dans la mesure où la frustration est mal gérée et l’anxiété provoquée douloureuse.
En conclusion, apprendre à orienter sa pensée, à prendre le temps et à se détendre est primordial pour le haut potentiel pour qui s’arrêter de penser est un luxe. Même s’il ne faut pas oublier que cette pensée foisonnante est aussi une véritable source de richesse et de créativité. Le haut potentiel doit également arriver à réguler à la fois son trop-plein et le trop vite qui représentent un besoin intrinsèque à son mode de fonctionnement.
 

 

 

La méthodologie de l’Assessment Center

L’Assessment Center est une méthodologie qui utilise la mise en situation professionnelle afin de sonder les compétences et potentiels d’un collaborateur ou d’un candidat. L’objectif est de comprendre les dynamiques sous-jacentes des comportements personnels, relationnels et managériaux pour prédire une capacité à réussir dans une fonction.

Pour un collaborateur en poste, il s’agit soit de réaliser cette démarche en amont de formation, dans le cadre d’une mobilité interne ou d’un passage cadre, ou encore dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle organisation, basée sur les compétences et le potentiel de développement d’un individu et de la complémentarité d’une équipe.

 

Guide L'Assessment Center un levier du talent management

 

 

 

 

 

 

 

 

ALLER PLUS LOIN …

Pour en savoir plus sur la manière dont nous pouvons vous aider à attirer, motiver et trouver les talents adéquats, veuillez nous contacter via le formulaire de contact ou sur contact@apostrof.fr

Partager

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez nos articles inspirants dans votre boîte de réception toutes les deux semaines.

DÉCOUVREZ D’AUTRES SOLUTIONS DE GESTION DES TALENTS

Share This