Meet our international experts in:

Génération Millénium, qui sont-ils ?

Après la génération X, Y et Z voici les Milléniums ! Il s’agit des ados d’aujourd’hui, nées à partir des années 2000, et qui composera notre monde de demain. Encore plus nomades que les Y, encore plus connectés que les Z, les Milléniums vont plus loin. L’équipe d’Apostrof vous dit tout !

Ultra-connectivité vous avez dit ?

Pour les Milleniums, il est naturel d’être connecté à tout et tout de suite. Tout doit être accessible en un clic, depuis n’importe quel appareil connecté ! Les générations Y et Z avaient le tchat, MSN et la webcam, eux alimentent en permanence Facebook, Snapchat et Tinder. Pour les Milléniums, le portable est indispensable à tout moment, surtout qu’il sert à tout, sauf à appeler. La télévision n’est même plus utile tant qu’il y a Internet. Enfin, leurs cours ne sont plus écrits avec les outils classiques stylo + papier, mais filmés, photographiés et enregistrés sur une tablette.

Une réelle rupture comportementale

Comme leurs aînés, les Milleniums modifient de nombreux codes : leur mode de communication et de consommation mais aussi leur mode de vie ! En effet, ils préfèrent jouir plutôt que posséder, ce qu’ils veulent c’est vivre des expériences et avoir plusieurs vies. Individualistes et narcissiques, leurs ambitions sont portées par un monde où chacun compte, voire peut devenir célèbre grâce à Internet.
En manque de repères, ils sont de véritables ethnologues. Joueurs, ils apprécient tester et afficher leurs succès tout comme leurs échecs. Ainsi, ils n’hésitent à pas lancer leur boîte, leur site ou leur blog. Ils souhaitent vivre des expériences et n’utilisent aucun mode d’emploi ! Pragmatiques, les Milléniums privilégient le système D et vont essayer différentes approches jusqu’à trouver la solution.

Et en prime, une nouvelle vision du travail

Les Milleniums ne sont pas encore arrivés dans le monde de l’entreprise que déjà on se demande quelle sera leur réalité professionnelle. Par opposition aux générations précédentes qui ont subi leur emploi, la nouvelle génération cherche du sens et encore plus d’épanouissement dans des activités diverses et variées, aux multiples formes et demandant des compétences radicalement différents pour se développer tout en cherchant à préserver un parfait équilibre entre vie privée et vie professionnelle en toile de fond.
Certains sociologues s’intéressent de très près aux modifications comportementales de cette nouvelle génération pour comprendre quels impacts sur l’évolution du cerveau humain. En effet, leurs divertissements étant connectés, les zones du cerveau les plus activées sont différentes, ce qui va forcément changer certaines choses dans les comportements, voire dans nos émotions. La partie rapide et intuitive par les écrans est beaucoup plus sollicitée et développée chez eux.

Autant les observer et les comprendre : notre monde sera ce qu’ils en feront.14
Et si vous avez loupé le train, n’hésitez pas à revenir sur la génération Y !

1 commentaire
  • Bachotage 2.0 – Jean Moulin News

    13 janvier 2017 à 9 h 23 min Répondre

    […] se tournent de plus en plus vers les outils en ligne. La navigation web, devenue naturelle pour la génération Millénium, est désormais la première source à laquelle pensent les […]

Laisser un commentaire