Meet our international experts in:

Comment les processus de recrutement vont évoluer ?

Depuis une dizaine d’années, les processus de recrutement ont bien changé. En effet, l’arrivée d’Internet a bouleversé les codes. Aujourd’hui, la connectivité des candidats leur permet de visualiser les offres d’emploi, d’envoyer leur CV ou de contacter un recruteur, en utilisant un ordinateur, une tablette ou encore un Smartphone.

Des études récentes estiment qu’en 2015, 50% des réponses aux annonces passeront par un appareil mobile (Source : FIGAROCLASSIFIED). Candidater ou rester en veille est désormais d’une simplicité déconcertante, à partir du moment où l’on peut y consacrer quelques minutes par jour.

Du côté employeur, cette simplicité de l’acte de candidature rend le processus de recrutement plus complexe. En effet, le recruteur découvre de nouvelles difficultés : il peut être noyé sous un flux de candidatures à traiter, même si un grand nombre de profils ne correspondent pas à sa demande initiale.

Quoi qu’il en soit, le recruteur est de plus en plus sollicité, que cela soit suite aux annonces diffusées, ou via les réseaux sociaux, chaque candidat souhaitant avoir un contact privilégié avec un éventuel futur employeur.

Les technologies ont sans aucun doute modifié les attentes des candidats, en facilitant l’accès à l’information et la visibilité à la fois des offres d’emploi mais également des recruteurs à titre individuel.

Face à tant d’avancées technologiques, les candidats rêvent d’une relation plus qualitative avec les recruteurs. Ainsi, ils ne comprennent pas toujours pourquoi le recruteur n’est pas en mesure de leur fournir un retour personnalisé sur leur profil et la pertinence de leur candidature par simple retour d’Email dans les jours suivant l’envoi de son CV.

Pour les recruteurs, la masse d’informations générée par toutes les nouvelles technologies a multiplié les points de rencontre avec les candidats. Il n’est pas rare qu’un candidat postule par Email, en parallèle il laisse un message via le site Web de l’entreprise, sans compter qu’il va contacter en direct le recruteur via un profil dans les réseaux sociaux …

La gestion de la relation avec les candidats devient alors un véritable casse-tête : comment répondre à tous, de manière personnalisée, tout en gardant une traçabilité de l’historique du lien créé ? Bien qu’il s’agisse de ressources humaines, vous aurez sans doute reconnu les exigences d’une bonne gestion commerciale.

Ainsi, le recruteur de demain devra sans aucun doute gérer un « portefeuille de candidats » comme un Ingénieur Commercial développe et fidélise son portefeuille de clients. Si tel est le cas, il serait logique de voir les outils RH évoluer vers des outils de CRM (Customer Relationship Management : Logiciel de gestion de la relation client).

Pas de commentaires

Laisser un commentaire